Articles

COSMAO Françoise

Débutant la peinture dans les années 80, Françoise Cosmao va commencer par suivre les cours dans les ateliers quimpérois. Elle y développe une passion pour la peinture, passion qu’elle met quelque temps entre parenthèse avec l’arrivée de ses deux filles.  
Mais en 1993, elle y revient pour ne jamais plus quitter ses pinceaux. Perfectionnant sa technique, elle va s’essayer à différentes méthodes, pratiquant entre autres le nu à l’École Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Un travail qu’elle affectionne tout particulièrement et qui comme l’abstrait va influer sur le reste de son œuvre. D’un passe-temps devenu addictif, Françoise Cosmao va faire de la peinture sa profession.
Les expositions vont également se succéder, collectives tout d’abord, au Grand Palais mais aussi à Bastille ou à la Mairie du IXème arrondissement à Paris puis personnelles. À Paris encore puis à Paimpol à la Galerie Sillage devenu depuis un vrai rendez-vous, mais aussi à Marseille et à Rennes.

 COSMAO

COSMAO

COSMAO

COSMAO

COSMAO